Étude ADEME : coûts des énergies renouvelables en France

À l’occasion des Assises européennes de la transition énergétique, l’ADEME publie le 25 janvier son étude « Coûts des énergies renouvelables en France ». Elle montre que le coût des énergies renouvelables (EnR) continue de baisser rapidement, et détaille également les principaux paramètres régissant les coûts de production des différentes filières de production de chaleur ou d’électricité renouvelables.

Selon l’étude, l’éolien, le photovoltaïque et le bois-énergie atteignent un niveau de coût compétitif avec les technologies conventionnelles. L’éolien terrestre est le plus compétitif vis-à-vis des moyens conventionnels, avec une fourchette de coûts de production possibles comprise entre 57 et 91 €/MWh. Le photovoltaïque possède quant à lui un potentiel d’innovation très important sur l’ensemble de la chaîne de valeur des projets. Le coût total des centrales au sol photovoltaïques est estimé entre 74 et 135 €/MWh, et les meilleures sont aussi en compétition avec les moyens conventionnels. Chez les particuliers, le bois-énergie offre des coûts de revient moins élevés : entre 48 et 103 €/MWh contre 84 pour le gaz et 153 pour le chauffage électrique. Les EnR représentent également un potentiel très important pour l’alimentation en chaleur des installations de grande taille, et sont légèrement plus chères que le gaz, actuellement très bas.

Parallèlement à cette étude, l’ADEME publie également un nouveau guide pratique pour les collectivités territoriales sur les projets participatifs et citoyens d’énergies renouvelables. Ces projets constituent un levier essentiel pour porter la part des EnR à 40 % de la production d’électricité en 2030.

Pour lire l’étude, c’est ICI

Laisser un commentaire

évaluation environnement impact bureau étude normandie